Élisa dans l’optique fraternelle

Visuel : Élisa et Imen

En première à Romain Rolland de Goussainville, Élisa veut devenir radiologue. Pour « gagner plus d’argent que mon frère qui fait médecine, et le battre au moins dans un domaine ! » s’exclame-t-elle amusée. « C’est le chouchou de la famille, tout le monde n’a d’yeux que pour lui ». La petite sœur n’en est pas moins heureuse de vivre et la concurrence fraternelle est tout simplement motivante. Dynamique, directe, elle va droit à l’essentiel. Et ne manque pas d’optimisme. « Je brûle tout ce que je cuisine », avoue la jeune fille rationnelle, mais je ne désespère pas d’exceller en la matière. Encore faudra-t-il réduire la procrastination et même éviter de regarder trop longtemps le « plafond sans rien faire ». Mais avec de la passion, tout est possible !

Raphaël Kato, lycée Julie-Victoire Daubié d'Argenteuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>