Modernes traditions

Interview croisée entre Mehdi et Karine, élèves d’Argenteuil (95), qui révèle leurs personnalités.

Qui es-tu ?

Mehdi : Je suis en première scientifique au lycée Julie Victoire Daubié en banlieue parisienne à Argenteuil.

Karine  : Moi, c’est Karine je suis aussi en première scientifique à Julie Victoire Daubié.

Quel style musical écoutes-tu ?

M : Je suis plutôt du genre éclectique, j’écoute ce que j’aime sans faire attention au style mais j’ai une préférence pour la musique de Lady Gaga.

K : Moi, j’aime beaucoup la J-pop (pop japonaise), c’est dans une langue agréable à entendre et qui donne de la vie. Mais j’adore la musique classique et le jazz qui me détendent et me donnent l’impression de flotter dans les airs. En plus, les jazzmen ont trop de classe !

Si tu devais te réincarner en animal, lequel serait-ce ?

M : Je serais un dauphin car c’est mon animal préféré, il est libre tout en vivant heureux. En plus, c’est pratiquement le seul mammifère aquatique proche de l’homme.

K : Un lynx ou un aigle royal ! J’admire leur liberté, leurs airs royaux et surtout leurs yeux perçants ! Ils sont vraiment beaux !

Si tu étais un oiseau, dans quel pays irais-tu ?

M : J’irais sans réfléchir à Dubaï car c’est le pays idéal avec son climat parfait et sa modernisation unique au monde.

K : Moi, l’Irlande, l’Écosse, la Finlande, la Suède et le Québec. Ils représentent la nature, l’air frais, la faune et la flore. Puis le Japon, mon pays favori qui a su mélanger modernité et tradition.

Si tu devais repeindre ta chambre, de quelle couleur serait-ce ?

M : Si je devais la repeindre, je choisirais la couleur bleue car c’est ma préférée. Elle représente l’océan ainsi que le ciel.

K : Ma chambre serait tout en blanc avec des stickers noirs de jazzmen et musiciens classiques !

Quelle est ta conception de la vie ?

M : Pour moi, il est encore tôt pour penser à la vie. Chacun a un point de vue différent, il faut la vivre comme on la sent.

K : Je pense qu’on n’a qu’une seule vie et qu’il ne faut pas la gâcher. Pour en profiter, il faut affronter la mort selon moi à tout moment.

Propos recueillis le mercredi 2 novembre 2011